LA COMMANDERIE DES TERRES FROIDES

FORUM DE CONTACT POUR LES JOUEURS DE JEUX DE FIGURINES ET AUTRES JEUX D'HISTOIRE.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tournoi des Nerviens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wat

avatar

Messages : 251
Date d'inscription : 30/12/2009
Localisation : Isère Ouest

MessageSujet: Tournoi des Nerviens   Mar 10 Mai - 22:39

Première partie

L’armée Austro-Bavaroise de Wrède doit prendre un pont face au V°Corps de Lannes appuyé par une partie de la Réserve de Cavalerie.

La rivière est oblique partageant mon dépoiement en une petite zone à gauche et une plus grande à droite ; le pont est au centre de la table. Sur la rive gauche le long de la rivière, ma ligne de retraitre traverse un petit village dont le front est protégé par un gros bois. Au loin on distingue une colline dans la partie française. Sur la rive droite, un bois bordre la rivière de mon bord à la sortie du pont, et une colline est au centre de la table sur ma droite. Au fond on voit un village bordant la ligne de retarire française et la rivière.

L’attaque se fera sur les 2 rives parallèlement à la rivière afin de prendre possession du pont (objectif principal); une Division Bavaroise sur la rive gauche et une Division Autrichienne sur la rive droite (en prenant soin de contourner le bois). Le front allant en s’étendant en fonction de la progression sur la rive gauche, la 2° Division Bavaroise traversera le village (objectif secondaire), sécurisera le bois de façon à protéger le flanc gauche de l’autre Division Bavaroise, puis engagera la colline en vis-à-vis (objectif secondaire). La Division Autrichienne d’Avant-Garde fera le tour du bois et engagera simultanément la colline. Sur le flanc droit, la Division de Cavalerie contestera la colline qui devrait être un objectif secondaire du français. Pour faire bonne impression le leurre est déployé de ce côté.

La progression débute.

La cavalerie française se précipite autour du pont de façon à ralentir la progression de mes fantassins ; les Cuirassiers de Nansouty face aux Bavarois rive gauche et les Dragons de Beaumont face aux Autrichiens rive droite.

Sur la colline de gauche une Division française prend possession de la colline, tandis que Lannes déploie au centre une batterie lourde et le 9°Hussards de façon à contester le pont et qu’une Division française traverse le village et se dirige vers la colline de droite où les chevau-légers bavarois se sont déployés. Tout le centre austro-bavarois passe en carré, ce qui stoppe l’avance et me rend sensible aux tirs adverse.


L’avance centrale se poursuit péniblement, tandis que sur ma droite les 2 Divisions se déploient pour menacer la colline française. Obéissant aux ordres, la Division française descend dans la plaine pour contre-attaquer les Bavarois, en laissant un Rgt afin de défendre la position. Celui-ci se fera engager par la batterie autrichienne et sera chargé par les Uhlans qui le contraindront à un recul loin de la colline.


Côté droit, les Dragons ont vite fait d’engager la cavalerie bavaroise qui résiste, mais doit succomber face à la qualité des lames de la Manufacture de St Etienne. La Division française arrive au contact sur la colline qui change de mains.


Près du pont, les troupes Bavaroises sont décimés par les charges de Cuirassiers et la mitraille de la batterie lourde, tandis que les Autrichiens bataillent avec les Hussards et Dragons français.


La fin de journée arrivant, dans un dernier effort, les dernières troupes Bavaroises et Autrichiennes poussent l’attaque en établissant un carré à chaque entré du pont, tandis qu’une unité masque la batterie lourde française, qu’une unité bavaroise s’apprête à escalader le pont depuis la rivière et que la batterie lourde bavaroise tire à mitraille sur la brigade de Cuirassiers qui est sur le pont. Suite aux tirs et à la charge la cavalerie française passe ébranlée, mais reste sur le pont (ne compte pas dans le décompte) malgré la mort au combat du Maréchal Lannes (chut vous ne le direz pas à John).

Bilan sévère : Bien que maitre de mes objectifs, la saignée imposée (60%) par le français m’oblige à concéder la défaite. Très belle partie où j’ai énormément souffert.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wat

avatar

Messages : 251
Date d'inscription : 30/12/2009
Localisation : Isère Ouest

MessageSujet: Re: Tournoi des Nerviens   Mar 10 Mai - 22:48

Deuxième partie

A la tête de l’Armée de la Duna (II° et VI°Corps), nous voici sur un terrain dégagé face à une armée britannique (Campagne de la Corogne) ; tant mieux le rouge des Goddam se verra détachera mieux sur l’horizon.

De gauche à droite un bois une plaine (avec derrière une colline) un village et un autre bois en position centrale, et une colline sur ma droite en retrait. Les lignes de retraite sont en position centrale. Je décide d’une mouvement tournant sur ma gauche avec comme pivot le bois du centre. La Division Française devra prendre possession du bois de gauche avant les habits rouges puis engager la colline derrière la plaine que mon adversaire ne manquera pas de défendre (objectif secondaire). La Division Suisse attaquera le village (objectif principal), tandis que la Division de Cavalerie se dépoiera dans la plaine et fera la jonction entre les 2 Divisions. Sur la droite la Division Bavaroise engagera le bois centrale (sécurisation du flanc droit du village et tachera de se faire découvrir le plus tard possible), tandis qu’une force de démonstration (leurre) gardera la colline sur ma droite (objectif secondaire). Le 1°Léger bavarois gardera la ligne de retraite et les bagages. Je compte sur une prudence anglaise qui ne s’aventurera pas à attaquer un objectif dans ma zone de déploiement.


L’avance se passe comme prévue. Dans le bois de gauche les Français arrivent les premiers, mais se heurte à une division ennemie qui reste masquée par le bois. Comme prévue, une division anglaise garde la colline en arrière de la plaine, tandis qu’une colonne se dirige sur le village et 2 autres tentent un débordement sur mon flanc non-protégé. Le bougre il attaque ! Heureusement les colonnes anglaises se font découvrir en colonne de marche.

Déjà les Bavarois ralentissent le pas et tentent de se réorienter.

Au centre, les suisses pénètrent dans le village qui est vite contesté par une Division virile de homards et d’écossais. A gauche, les Français démasquent une vulgaire patrouille de hussards dans le bois, et reprennent leur progression vers la colline anglaise. Au centre dans le village charges et contre-charge se succèdent. Un changement d’ordre permet aux Bavarois de se décaler sur la droite, mais ils ne peuvent empêcher la capture de la colline par 2 Divisions anglaises au grand complet (qui du coup ne servent à rien).

La colline protégeant la ligne de retraite anglaise est défendue par 2 brigades hussards et dragon-légers ; ceux-ci sont chargés de front et de flanc par la cavalerie franco-bavaroise. La colline est française.


Les Bavarois s'étendent de façon à contenir les anglais tout en les laissant prendre possession de la colline.



Le soleil commençant à se coucher, dans un dernier effort 2 Rgt Suisses fatigués chargent de face et de flanc une unité d’écossais qui tente de contester le village ; le d20 n’étant pas de mon côté je rate mes tests; les unités passent ébranlées au dernier tour ! (non comptabilisé pour la maitrise du village). Heureusement il reste un tir du dernier Rgt Suisse et de la batterie ; les écossais passent ébranlé.
Victoire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wat

avatar

Messages : 251
Date d'inscription : 30/12/2009
Localisation : Isère Ouest

MessageSujet: Re: Tournoi des Nerviens   Mar 10 Mai - 22:58

Quelques photos de nos amis.

Notre sémaillant Pépé national en pleine reflexion.


Notre ex-ami Frère Tuck.


Il avait amené sa nouvelle armée prussienne qu'il jouait soit avec des polonais et des allemands en 1812, soit seule en 1813.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wat

avatar

Messages : 251
Date d'inscription : 30/12/2009
Localisation : Isère Ouest

MessageSujet: Re: Tournoi des Nerviens   Mer 11 Mai - 8:56

Encore des photos des Prussiens dans leur version pro-français de notre ex-ex-ami Frère Tuck (qui revient en grâce auprès de nous, puisqu'il avait amnené du jus de pommes).





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wat

avatar

Messages : 251
Date d'inscription : 30/12/2009
Localisation : Isère Ouest

MessageSujet: Re: Tournoi des Nerviens   Mer 11 Mai - 9:14

Troisième partie

Sur une idée farfelue de Laurent, nous voici dans les forêts russes. Malheureusement nos OdB ne comportent pas de compagnies de Bucherons. Tout l’espace est recouvert d’un bois (v2, visibilité 10 cm, sans mouvement de groupe, couvert 1) avec un espace dégagé au centre entourant 3 villages (qui se prédestinent à être le centre de futurs combats intenses).
Sur chaque bord de déploiement sur mon flanc droit une colline faisant face à son jumeau côté russe.


L’Armée de la Duna affronte le V°Corps Russe (Garde) et le II°Corps de Grenadiers du Grand Duc Constantin.

Une première idée est de placer la cavalerie en mouvement débordant sur l’une ou l’autre de aile, avec un déploiement massif des 3 Division d’infanterie au centre (1 par village). Mais il est probable que mon adversaire ait la même idée (de plus les 2 parties précédentes sur cette table avaient vu un affrontement central). Vue la vitesse de progression de la cavalerie dans une forêt, j’abandonne l’idée au profit d’une attaque sur le centre (Français / objectif secondaire) et centre droit (Suisse / objectif principal), avec un blocage de son infanterie par l’envois de ma cavalerie dans la clairière au centre gauche. Le Leurre couvrira la gauche, tandis que la droite sera couverte par les Bavarois. La colline de mon côté me semble trop loin (objectif secondaire) et n’est pas protégée.

La progression dans les bois n’est pas rapide et est ralentie par les troupeaux de rennes (c’est pour voir si vous suivez). Le déploiement russe est « classique » : une Division sur ma gauche (supposée de cavalerie), une sur mon centre gauche, une sur mon centre droit, une en retrait sur la colline (C/C avec une réserve ?) et 2 sur ma droite (dont une que je suppose être un leurre). Les découvertes au centre sont assez rapides et les Français prennent le village central .....

..tandis que les Croato-Suisses entrent dans le village de droite juste avant les Gardes russes.


Face au village de gauche que je ne menace pas, mon adversaire ne pousse pas non plus (C/C accompagné de 2Rgt de Grenadiers et d’une batterie lourde). Donc sur la colline, il s’agit soit d’un leurre soit d’une Division complète ?).

Sur mon flanc gauche, nos 2 leurres se neutralisent, donc il y 2 Divisions sur mon flanc gauche (les Bavarois vont encore recevoir et la colline est sérieusement menacée !). Retirer les Français du village central, dégarnirait mon objectif secondaire sans garantie de succès. Je décide de modifier les ordres de ma Cavalerie qui doit se rediriger sur la colline et des Bavarois qui doivent se décaler sur la droite de façon à ralentir les 2 colonnes russes, qui s’avèrent être 2 Divisions de la Garde : une à Pied et une à Cheval.


Malgré les arbres, mais un gros 6 de commandement et l’arrivée du C/C, ainsi que le fait d’être encore en mouvements stratégiques, permettent à ma cavalerie de faire ½ tour et de sortir de cette m… de forêt, avant de galoper vers la colline. Entre-temps les 2 Divisions de la Garde russe tentent de frôler le bord de table et sont toujours en colonne de marche. Les Bavarois s’approchent et déploient leur batterie, tandis que l’infanterie abandonnent le carré pour la colonne de marche pour percuter de flanc le Rgt des Hussards qui étaient ébranlés; à la vue des bavarois vociférant et courant parmi les ronces, les nobles Hussards s’enfuient.


Seuls les Uhlans de la Garde réussissent à sortir de la forêt. Malheureusement pour eux, la colline est occupée par la Cavalerie franco-bavaroise.

Au centre gauche, on s’échange quelques coup de canons de part et d’autre de la clairière. Au centre droit, s’est autre chose ; on s’étripe gaillardement pour la possession du village entre Suisses et Gardes Russes.

Une partie originale sur un terrain pas facile, qui aurait mérité une petite plaine sur une des aile. Ici la qualité du commandement français a fait la différence : victoire française.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wat

avatar

Messages : 251
Date d'inscription : 30/12/2009
Localisation : Isère Ouest

MessageSujet: Re: Tournoi des Nerviens   Mer 11 Mai - 9:24


La traditionelle photo de groupe.


La photo du 3° ex-aequo qui gagne un coeur d'armée anglais 1814-15.


Et notre abonné du Prix "Ne change pas de Régle" qui a gagné un carrosse pour mieux fuir.

Un très bon et beau tournoi où Pépé, Frère Tuck et moi, nous sommes bien amusés avec des partenaires sympathiques.

La suite à Strasbourg dans un mois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uruk

avatar

Messages : 307
Date d'inscription : 16/09/2009
Age : 56
Localisation : Meximieux Ain

MessageSujet: Re: Tournoi des Nerviens   Mer 11 Mai - 18:50

Merci pour ce superbe compte-rendu ! Very Happy

Sympa de revoir frère Tucky Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tournoi des Nerviens   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tournoi des Nerviens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tournoi nerviens
» TOURNOIS DES NERVIENS
» Tournoi online d'AMV - 2nde édition
» Un nom pour not' tournoi
» Liste 1000pts SM qui a fait ses preuves en tournoi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA COMMANDERIE DES TERRES FROIDES :: DE BONAPARTE A NAPOLEON :: NPOW-
Sauter vers: